Création d’une ligne de bus reliant Bassens, Talence et le campus: une nouvelle artère pour relier nos deux rives

Notre campus ne cesse de se développer: le nombre d’étudiants ne cesse de croître de par son attractivité mais aussi la très heureuse augmentation du niveau de diplôme des jeunes. Notre commune ne pourra accueillir seule tous les nouveaux étudiants arrivant sur son territoire. Cette croissance nécessite une adaptation continue de notre réseau de transports pour permettre aux jeunes de l’ensemble du territoire métropolitain de rejoindre leur lieu d’étude depuis leur lieu de vie. Nous travaillons donc depuis plusieurs mois à la création d’une liaison nouvelle reliant Bassens, le vieux Lormont, Lissandre, la Bastide, la Gare Saint Jean et Euratlantique, Suzon, Peixotto, le cours de la Libération et le campus jusqu’à l’IUT de Gradignan.

La Bastide vue depuis la Cité du vin

Cette ligne permettra aussi d’améliorer les temps de trajet pour les Talençais travaillant sur le nord de la rive droite. Elle sera mise en place en septembre prochain et portera le nom de Corol 31.

Horaires et fréquence

Cette ligne circulera du lundi au samedi de 6h30 à 20h30 avec une fréquence de 20 minutes de 7h à 19h en semaine et de 30 minutes le reste du temps et le samedi.

Cette ligne reprendra le tracé de la Lianes 10 entre le pont Saint Jean et l’IUT afin de densifier l’offre de transports vers la gare et le campus aux heures creuses, l’heure de pointe bénéficiant déjà de renforts pour faire face à la charge importante de la ligne vers le campus.

Fiabilisation de la Lianes 10

Le terminus de la Lianes 10 est dorénavant fixé au Jardin Botanique de la Bastide. La partie située entre Stalingrad et Bouliac est reprise par la Lianes 16 pour offrir des liaisons directes entre Bouliac, Floirac, la Bastide et Gambetta afin de soulager la ligne A. Cette modification fait aussi suite aux nombreuses réclamations qui m’ont été faites par des Talençais usagers de la Lianes 10 déplorant le non respect des horaires de la ligne. La longueur importante de la ligne et le passage par des axes chargés sur la rive droite en était l’un des facteurs. Nous espérons ainsi une meilleure fiabilité de la Lianes 10 dès septembre.

Des temps de trajets plus courts mais moins compétitifs que le futur RER métropolitain

Cette liaison reliera Bassens au campus en un peu plus d’une heure, un temps de trajet plus compétitif que l’actuel puisque cette ligne directe évitera la correspondance actuelle à Stalingrad. L’arrivée du RER métropolitain et la réouverture de la gare de la Médoquine permettront toutefois des temps de trajet beaucoup plus compétitifs puisque 15 à 18 minutes suffiront pour relier la gare de Bassens à celle de la Médoquine (qui rouvrira en 2023 après d’importants travaux). La correspondance avec le futur TCHNS Pellegrin-Médoquine-Arts et Métiers-Thouars amènera ensuite les usagers en 4 minutes aux Arts et Métiers depuis la Médoquine.


Commentaires via Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *