Rapprochons les Talençais du service public de l’emploi

Convention Talence Pôle Emploi

Emmanuel Sallaberry renouvelait ce mardi 23 octobre la convention que nous avons conclue avec l’agence Pôle emploi de Villenave d’Ornon et sa directrice, Fanny Aureillan. Objectif: rapprocher les Talençais de leur agence après son départ de la commune en décembre 2015 pour raisons budgétaires.

Les demandeurs d’emplois de Talence doivent aujourd’hui se rendre à l’agence Pôle emploi de Villenave d’Ornon qui est difficilement accessible en transports en commun depuis les différents quartiers de la commune. Mon collègue Marc Labourdette (adjoint au maire délégué à l’emploi) a ainsi conclu une convention comportant 3 axes:

  • La présence de conseillers de Pôle Emploi deux fois par semaine au service emploi de la mairie de Talence situé place Espeletta
  • L’intervention du service municipal emploi pour accompagner les demandeurs d’emploi dans l’utilisation des services numériques de Pôle emploi
  • L’organisation par Pôle emploi dans les locaux municipaux d’ateliers visant à favoriser l’insertion professionnelle

Selon l’INSEE, le taux de chômage à Talence s’élevait en 2015 à 17,5% de la population, un chiffre bien trop important qui doit mobiliser tous les acteurs autour d’un même objectif: permettre aux compétences de chacun d’être reconnues sur le marché du travail. Nous poursuivons aussi notre action en faveur du développement économique de Talence et de Bordeaux Métropole afin que la dynamique de création d’emplois se poursuivre (+11 000 emplois créés sur Bordeaux Métropole en 2017).

Commentaires via Facebook

Un commentaire

  1. bonjour
    Je suis un habitant de Talence et j’ai encore un enfant de 23 ans à charge et diplômé à bac +3 ( licence professionnelle). Celui-ci rentre déjà dans son 7° mois de chômage et il n’a aucun revenu actuellement . Je suis consterné par les méthodes de recrutement de certaines collectivités qui mettent près de quatre mois à recruter des contractuels et qui laissent attendre des personnes qui sont au chômage ou sans revenu, sans la moindre conscience que les droits des chômeurs ne sont pas éternels et laissent aussi à des parents déjà avec des bas revenus ( petite retraite) à leur charge et ne répondent même pas aux lettres de candidature.
    Quant au pôle emploi de Gradignan, son système de candidature ne permet même pas de télécharger une lettre de motivation qui est différente pour chaque employeur. Ce n’est pas normal qu’on ne puisse pas faire une
    lettre de motivation avec un traitement de texte pour qu’elle soit correcte et bien présentée.
    Une autre réflexion sur le service civique. Il faut dire que les communes n’en n’abusent pas à bordeaux métropole et pourtant le chômage est élevé même à Talence.Il faudrait se poser la question et lui faire jouer un rôle
    social ( 24 hrs hebdomadaire et pas plus , parce ce n’est pas un emploi mais un tremplin pour les jeunes).

    Salutations
    PS : les collectivités peuvent cotiser au chômage ou s’en exonérer ( c’est le privé qui paie)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *